Grand Fest-noz à Belle-Isle en Terre, hommage à Jean Guillerm

Fest-noz Guillerm

L’association Dastum Bro-Dreger rend hommage cette année à Jean Guillerm, premier joueur de cornemuse écossaise en Bretagne. Suite au don des instruments et des costumes par la famille Le Gall, l’association a valorisé ce fond en réalisant une exposition dans laquelle sont exposés les costumes et les instruments du mythique trio de musiciens qui a abondement animé les fêtes du Trégor de 1880 à 1920.

Afin de clore ce mois d’exposition à Belle-Isle, et avant qu’elle ne poursuive sa route dans le Trégor et en Bretagne, Dastum vous invite à un fest-noz unique autour notamment des joueurs de Biniou Bras, de la grande cornemuse. Ce sera l’occasion d’entendre des références de l’instrument comme Patrick Molard, des historiques comme Georges Cadoudal (90ans !), la jeune génération avec Enora Morice ou Macé-Le Bris, un mini bagad avec les Pennoù Devet, des clarinettistes et chanteurs et quelques surprises créées uniquement pour la soirée par l’Orchestre à Vents du Trégor, le Trio Messager voire même Cadoudal-Crépillon ! Une belle soirée en perspective comme Dastum sait si bien les organiser !

Plateau complet : Morice Tad ha Merc’h, l’Orchestre à Vents du Trégor, Crépillon-Cadoudal, Castel-Gorju, Berthou-Molard, Rivoalen-Quéré, Trio Messager, Pennoù Devet, Urvoy-Malrieu-Volson, Macé-Le Bris, Léhart-Messager.

Salle des fêtes de Belle-Isle-en-Terre à 21h – 6€

Jean GUILLERM

Jean Gwilherm (1857-1922) eus Benac’h, paotr brudet ha disort Bro Dreger, zo anavezet evit bezañ soner kentañ binioù bras Bro Skos e Breizh. E-pad tost hanter-kant vloaz eo bet o son e meur a eured, pardon, gouel hag e gouelioù folklorel kentañ. Gant e wiskamant livet, da heul un tabouliner hag ur soner dreujenn-gaol e raent ur strollad o vont ha dont, tra digustum evit fin an XIXvet kantved , a-raok ne vefe eus ar bagadoù hag ar strolladoù folklorel breton.

Personnage mythique et atypique du Trégor, Jean Guillerm (1857-1922) de Belle-Isle-en-Terre fût le premier sonneur de cornemuse écossaise connu en Bretagne. Durant près de 50 ans, ce musicien fût l’animateur de nombreux mariages, pardons, fêtes communales et premières manifestations folkloriques. Vêtu d’un costume breton coloré, accompagné d’un tambour et d’une clarinette formant un orchestre déambulatoire inédit en Bretagne, il préfigure, dès la fin du XIXe siècle, ce qui deviendra plus tard le bagad et les ensembles folkloriques bretons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *