Manifestation pour que vivent nos langues 30/11 à Paris

Pour que vivent nos langues

Evel ma ouzit endeo emañ lakaet hor yezhoù henvoazel (pe rannvroel) en arvar bras gant adreizhadur al lise hag ar vachelouriezh, hag al lezenn « Evit ur skol a fiziañs » lusket ha renet gant ministr an Deskadurezh Stad Jean-Michel Blanquer.
Evit mont a-enep an emdroadur-se hag a-benn difenn hor yezhoù hag hor gwirioù eo bet savet ur c’houlennadeg enlinenn gant ar c’henstroll « Evit Ma Chomo Bev Hor Yezhoù / Pour Que Vivent Nos Langues », soutenet gant aozadurioù e-leizh, Kevre Breizh hag all, hag ar gannaded François Alfonsi ha Paul Molac. Bez e c’heller he sinañ amañ :
https://www.change.org/p/jean-michel-blanquer-mobilisation-générale-pour-que-vivent-nos-langues
Evit ma refe berzh da vat ar galv-mañ ez eo ret e skignañ al ledanañ ma c’hallomp, setu ho pedomp d’e embann d’ho tro e-touez hoc’h izili hag e-barzh ho rouedadoù ordinal ma n’eo ket bet graet ganeoc’h betek-henn.
En tu all d’ar c’houlennadeg-mañ, hag evel ma’z eo lavaret er galv ema-hi savet warnañ, omp galvet holl ivez
da vanifestiñdirak ministrerezh an Deskadurezh Stadd’an 30 a viz Du 2019da 11e

Evit aozañ ar vanifestadeg-se hag aesaat an treuzdougen betek Paris e vo lakaet e plas ur servij kirri-boutin gant Kevre Breizh, o vont kuit eus Kemper ha/pe Brest (hervez an dud a vo). Ho tugarekaat a reomp neuze da lakaat hoc’h anv er furmskrid enlinenn amañ da heul :
https://forms.gle/82yRZaSp66JV9LPS8
Trugarez da bep heni da leuniañ ar furmskrid-mañ evitañ·i hepken, ma ouzimp resis pet a dud a vo o vont gant ar c’harr-boutin ha ma vo miret ur plas da bep heni ennañ.
A greiz kalon, hag evit ma chomo bev hor yezhoù !


Comme vous le savez déjà, nos langues autochtones (ou régionales) sont gravement menacées par la réforme du lycée et du baccalauréat ainsi que par la loi « Pour une école de la confiance » initiées et menées par le ministre de l’Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer.
Pour s’opposer à cette évolution et afin de défendre nos langues et nos droits, le collectif « Pour Que Vivent Nos Langues » a lancé une pétition en ligne soutenue par de très nombreuses organisations, dont Kevre Breizh, ainsi que les députés François Alfonsi et Paul Molac. Vous pouvez la signer ici :
https://www.change.org/p/jean-michel-blanquer-mobilisation-générale-pour-que-vivent-nos-langues
Pour que cet appel soit couronné de succès, il est nécessaire de le faire connaître du plus grand nombre. C’est pourquoi nous vous invitons à le diffuser parmi vos adhérents ainsi qu’au sein de vos réseaux habituels si vous ne l’avez pas déjà fait.
Au-delà de cette pétition, comme il est indiqué dans l’appel sur lequel elle se base, nous sommes tous appelés également à une grande
manifestationdevant le ministère de l’Éducation Nationalele 30 novembre 2019à 11h
Afin d’organiser cette manifestation et de faciliter les transports jusqu’à Paris, un service de cars sera mis en place par Kevre Breizh, au départ de Kemper et/ou Brest (selon le nombre de participants). Nous vous invitons donc à remplir le formulaire en ligne suivant :
https://forms.gle/82yRZaSp66JV9LPS8
Merci à chacun de ne s’inscrire qu’en son nom propre afin que tous aient une place réservée et que nous puissions connaître le nombre exact de personnes à transporter.
A greiz kalon • Bien à vous, et pour que vivent nos langues !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *