La langue bretonne

Une des plus vieilles langues européennes
Ur yezh a-dalvoudegezh

Beilhadegoù Treger : Jean Broudic et Jean-François Le Roy

Ar brezhoneg, yezh keltiek, zo unan eus yezhoù koshañ Europa. E-tro 200 000 brezhoneger a vefe en deiz a hirie. Skrivet e vez brezhoneg abaoe 1000 bloaz ‘zo ha peurunvanet eo bet ar yezh en 20vet kantved. Bev-mat eo c’hoazh ar yezh komzet e Treger, dreist-holl war ar maez. He c’hlevout a reer en ostalerioù pe war ar marc’hadoù. Kalzik a zarvoudoù e brezhoneg a vez aozet e-kerzh ar bloavezh, en o zouez Beilhadegoù Bro-Dreger mil vrudet (etre miz Du ha miz Ebrel). Tost da 10% eus bugale Treger-Goueloù a zo skoliataet en ur skol divyezhek (e skolioù publik Div Yezh, skolioù katolik Dihun, skolioù dre soubidigezh Diwan). Abaoe un nebeud bloavezhioù e sikour Ofis Publik Ar Brezhoneg ar strollegezhioù da lakaat war-wel ar yezh er vuhez foran : embann, lec’hanvadurezh, panellerezh…
Ma fell deoc’h deskiñ ar yezh e vez kaset kentelioù brezhoneg en-dro a-hed ar bloaz gant kelennerien Ti ar Vro (war-dro 300 skoliad ar sizhun en ur 15 kumun bennaket).

Le breton, langue celtique, est une des plus vieilles langues européennes. Elle s’écrit depuis 1000 ans et a été standardisée au 20ème siècle. Elle compte aujourd’hui près de 200 000 locuteurs. Sa pratique est encore très vivante dans le Trégor, notamment dans les campagnes. Vous pouvez l’entendre à loisir dans les bistrots ou sur les marchés. De nombreux événements en langue bretonne sont organisés toute l’année dont les fameuses veillées du Trégor (de novembre à avril). Près de 10% des enfants sont scolarisés en filière bilingue dans le Trégor-Goëlo (au sein de l’enseignement public Div Yezh, de l’enseignement catholique Dihun ou du système immersif associatif Diwan). Depuis quelques années, l’Office Public de la Langue Bretonne aide les collectivités à rendre visible la langue bretonne dans la vie publique : publications, signalétique, panneaux routiers… Si vous souhaitez vous y mettre, Ti ar Vro dispense des cours de breton pour adultes tout au long de l’année (300 élèves/semaine sur une quinzaine de communes).

www.brezhoneg.bzh.

Da vont pelloc'h

Salud tout an dud ! Salut tout le monde !
Demat d’an holl ! Bonjour à tous !
Degemer mat e Treger-Goueloù. Bienvenue en Trégor-Goëlo.
Mat ar jeu ? Ça va ?
Penaos ’mañ kont ? Comment ça va ?
Mont ’ra mat ! Ça va bien !
Dispar / Dreist ! Super !
Derc’hel da vont. ça continue.
Petra eo da anv ? Quel est ton nom ?
Maelan eo ma anv. Je m’appelle Maelan.
Piv out-te ? Qui es-tu ?
Ur bannac’h az po ? Tu bois un coup ?
O, ya, gant plijadur ! Oh, oui, avec plaisir !
Mar plij. S’il te/vous plaît.
Petra ‘z po da evañ ? Que veux-tu boire ?
Ur bannac’h gwin. Un peu de vin.
Ur werennad chistr. Un verre de cidre.
Ur voutailhad vier. Une bouteille de bière.
Un tasad kafe. Une tasse de café.
Yec’hed mat ! à la vôtre !
O chom e ti da dud out ? Tu habites chez tes parents ?
Daoulagad brav ‘teus. Tu as de beaux yeux.
Komz a rit brezhoneg ? Vous parlez breton ?
Deomp da riboulat ! Allons faire la fête !
Brav eo an amzer. Il fait beau.
Pelec’h ’mañ ar fest-noz ? Où est le fest-noz ?
Kalz tud zo ! Il y a beaucoup de monde !
Da belec’h ’c’haller mont da zebriñ ? Où peut-on manger ?
Ne ra ket glav morse e Breizh ! Il ne pleut jamais en Bretagne !
Tomm eo / Yen eo. Il fait chaud / froid.
A-zehou / A-gleiz. à droite / à gauche.
Pelec’h ’mañ ar privezioù ? Où se trouvent les toilettes ?
Kollet-mik on. Je suis complètement perdu.
Petra zo nevez ganit ? Quoi de neuf chez toi ?
Petra zo nevez er gazetenn ? Quoi de neuf dans le journal ?
Serr da c’henoù, ’ta ! Ferme la, donc !
Deus da neuial ! Viens nager !
Plijadur ‘vo. On va s’amuser.
Ken ar c’hentañ ! à la prochaine !
Kenavo ! Au revoir !
Ken bremaik ! à tout à l’heure !
Ken ar wech-all ! à une autre fois !
Ken Disadorn ! à samedi !
Trugarez. Merci.